Pour les Auteurs

 

En soumettant tout texte à la rédaction de Romanica Wratislaviensia, les auteurs reconnaissent implicitement que :

- le texte a été écrit dans le respect des règles d'intégrité scientifique

- les droits d'auteur du texte leur appartiennent

- le texte est exempt de vices juridiques

- le texte n'a jamais été publié dans son intégralité ni en partie, n'a pas été soumis à la rédaction d'une autre revue et n'est pas destiné à être publié sous une autre forme.

Le dépôt du texte équivaut également à un accord de publication non rémunérée dans Romanica Wratislaviensia et de diffusion illimitée dans l'espace et le temps, la diffusion impliquant la mise sur le marché d'exemplaires de la revue et le libre accès à ses exemplaires actuels ou d'archives sur Internet.

Les éventuelles sources de financement de la publication doivent être signalées à la revue (par exemple, les numéros de bourses et le nom des institutions dont elles émanent), de même que les aides d'autres institutions de recherche (en signalant l'affiliation du chercheur à l'institution le cas échéant).

Pour éviter les cas de ghostwriting (écriture par un autre) et de guest authorship (signature de complaisance), lorsque les textes sont co-signés, l'apport de chacun des auteurs à la publication doit être clairement précisé (indication des prénom, nom, affiliation ; paternité des idées, hypothèses et méthodes exploitées dans l'article); il relève de la responsabilité de l'auteur de fournir ces informations, et en cas de travail d'équipe, la responsabilité est imputée à l'auteur dont le nom figure en tête.

La rédaction de Romanica Wratislaviensia informera les autorités compétentes de toute infraction aux règles d'éthique et d'intégrité scientifique.

DÉCLARATION (fichier PDF à télécharger)

INFORMATIONS DÉTAILLÉES SUR LA PRÉSENTATION DES ARTICLES ET DES NOTE (fichier PDF à télécharger)

Les contributions sont à envoyer sous forme numérique: fichier *.rtf , *.docx (pas de fichiers *.odt ou *pdf), en attachement à un message au secrétariat de la revue (natalia.paprocka@uwr.edu.pl) et au responsable du tome concerné.

Forme des textes:

1. Articles:

Langue: français (langue principale de la revue), espagnol, italien, polonais.

Volume: 18 000 à 40 000 caractères (y compris les espaces, notes et résumé).

Composition: Prénom et nom de l'auteur — Établissement — Adresse e-mail, identifiant ORCID — Titre — Corps de l'article (parties signalées par des titres intermédiaires) — Notes en bas de page — Titre de l’article en anglais — Résumé en anglais — Mots clés en anglais et dans la langue de l’article

Format: rtf, docx, Times New Roman, 12 points, mise en page standard, interligne 1,5.

Impératifs de rédaction:

Les prénoms et noms doivent être mentionnés dans le corps de l'article sous leur forme complète (pas d'initiales!), par exemple: Jean Racine, Witold Gombrowicz. En cas de répétitions, ne reprendre que le nom (par exemple: Racine, Gombrowicz).

Mises en évidence et mots étrangers: en italiques.

Les autres formes de mise en évidence (gras, souligné, différences de polices de caractères) ne sont pas admises.

Citations: Citations courtes à l'intérieur de l'article mises entre guillemets (pas en italiques!); citations plus longues que trois lignes: en caractères de 10 points et séparées du texte par un seul saut de paragraphe avant et après la citation, sans guillemets, avec appel de note. Veuillez vérifier soigneusement vos citations ! Les éventuelles coupures à l’intérieur d’une citation sont indiquées par [...]. Dans le cas d’un texte en langue étrangère, la traduction dans la langue de l’article est donnée dans le corps de l’article, le texte original est cité en note.

Si la citation a été traduite par l’auteur(e) de l’article, veuillez l’indiquer par des initiales entre parenthèses : (trad. M.P).

Les textes de citations obtenus par scanner (OCR) ne sont pas admis.

Exemples: numérotés en chiffres arabes entre parenthèses, avec retrait de paragraphe de 1,25 cm (standard), caractères de 10 pt. Référence au texte source au moyen d’une abréviation (voir ci-dessous: sources des exemples).

(1) Jeanne a bu du café. (AB, 123)

Les exemples dans une langue autre que celle de l’article doivent être traduits entre parenthèses:

(2) Mike przyjechał samochodem (Mike est venu en voiture). (AB 123)

Notes en bas de page: Times New Roman de 10 points; interligne 1,5; chaque note se termine par un point.

Les appels de note se placent à la fin de la phrase avant le signe de ponctuation (à moins qu'ils ne se rapportent à une citation; dans ce cas directement après elle).

Références bibliographiques: dans les notes, selon les exemples suivants:

a) livre

O. Ducrot, T. Todorov, Dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Seuil, Paris 1972, pp. 15-19.
D. Risterucci-Roudnicky, Introduction à l’analyse des oeuvres traduites, Armand Colin, Paris 2008, p. 25.

Remarque: s'il y a plus de trois noms d'auteurs, on écrit le premier qui figure sur la page de titre suivi de l'abréviation et al.

b) article dans une revue

A. Mavrakis, « Les leçons de la peinture », Poétique 94, avril 1993, pp. 171-184.
Z. Kurzowa, « Stylizacja językowa w Senniku współczesnym Tadeusza Konwickiego », Prace Filologiczne XXV, 1974, p. 495.

c) article dans un ouvrage collectif

J. Lerot, « La sémantique du discours. Essai de clarification terminologique », [dans:]  C. de Schaetzen (dir.), Des termes et des choses. Questions de terminologie, La Maison du Dictionnaire, Paris 2000, pp. 13-42.

d) article dans une revue générale

J. Dubois, « Entretien avec M. X », Le Point, 15 juin 2007, p. 14.
T. Sobolewski, « Balkon Konwickiego », Gazeta Wyborcza, 17-18 października 1999, p. 8.

e) Internet

L. de Rouvroy, duc de  Saint-Simon, Mémoires, t. 11, 1722-1723, Didier Hallépée (éd), Paris 2015, p.152 ; <https://books.google.pl/books?isbn=1508909776> [consulté le 05/03/2017].
K. Wróblewska-Pawlak, I. Strachanowska, „Preferencje językowe młodzieży polskiej w okresie transformacji 1990 –1999”, Studia Europejskie, 1/2000, p. 99-114, <http://www.ce.uw.edu.pl/pliki/pw/1-2000_Wroblewska-Pawlak.pdf> [consulté le 29/10/2017]

En cas de renvoi à une œuvre déjà citée, mais pas dans la note précédente, on reprend l’initiale du prénom et le nom de l’auteur, puis l’abréviation op. cit. (en italiques) suivie d’une virgule et du numéro de page. Par exemple:

A. Mavrakis, op. cit., p. 178.

Si l’article contient des références à plusieurs ouvrages du même auteur, le titre de l’ouvrage concerné doit être rappelé avant l’abréviation op. cit.

A. Mavrakis, « Les leçons de la peinture », op. cit., p. 175.

Si le nom de l’auteur apparaît dans le texte, la note prend la forme suivante:

Op. cit., p. 128.

Lorsqu’on se réfère à un ouvrage signalé dans la note précédente, on emploie l’expression Ibidem (en italiques) suivie de la page, à moins que ce ne soit la même page que dans la note précédente. Par exemple:

Ibidem, p. 128.
Ibidem.

Sources d’exemples:

Si l’article est basé sur un corpus, on le décrit sous forme de bibliographie des sources d’exemples, et les titres des ouvrages de ce corpus sont évoqués par des initiales. Par exemple:

Textes analysés:

M. Duras, Moderato cantabile, collection « double », Editions de Minuit, Paris 1958 (MC).
G. Flaubert, Madame  Bovary. Moeurs de province, Introduction, notes et relevés de variantes par E. Maynial, Editions Garnier Frères, Paris 1961 (MB).
T. Konwicki, Kompleks Polski, Wydawnictwo Alfa, Warszawa 1989 (KP); Le complexe polonais, trad. H. Wlodarczyk, coll. Pavillons, P.O.F./Laffont, Paris 1988 (LCP).

Si le corpus se compose seulement d’œuvres d’un même auteur, son nom n’est pas indiqué dans la bibliographie des sources :

KP: Kompleks Polski, Wydawnictwo Alfa, Warszawa 1989; Le complexe polonais, traduit par Hélène Wlodarczyk, P.O.F./Laffont, coll. Pavillons, Paris 1988 (LCP).
MA: Mała Apokalipsa, Wydawnictwo Alfa, Warszawa 1991; La Petite Apocalypse, roman traduit du polonais par Zofia Bobowicz, Editions Robert Laffont, Paris 1981 (LPA).
PR: Rzeka podziemna, podziemne ptaki, Wydawnictwo Alfa, Warszawa 1989; Fleuve souterrain, oiseaux de nuit, roman traduit du polonais par Zofia Bobowicz, Editions Robert Laffont, Paris 1986 (FSON).

Chaque entrée de la bibliographie se termine par un point.

Dans le texte, les références des exemples tirés du corpus sont indiquées entre parenthèses par les initiales du titre suivies du numéro de page : ex. (KP, 145).

Tableaux et graphiques sont en noir et blanc uniquement; les graphiques créés sous Excel sont insérés dans le texte, mais le fichier source les contenant doit accompagner l’article.

Par exemple s’abrège sous la forme par ex.

2. Comptes-rendus

Langues: français, espagnol, italien, polonais

Volume:  7000 à 10000 caractères (y compris les espaces et notes)

Présentation: Titre — Références de l’ouvrage soumis à la critique (voir format ci-dessous) — Corps du compte rendu — Prénom et nom de l’auteur du compte rendu, université, adresse e-mail, identifiant ORCID

La référence de l’ouvrage soumis à la critique se présente comme suit:

Le droit de traduire. Une politique culturelle pour la mondialisation, par Salah Basalamah, Arras, Artois Presses Université, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa, 2009, 498 pp., € 28 (paperback), ISBN 978-2-84832-102-8; 978-2-7603-0687.

Format: rtf, docx, Times New Roman, 12 pt, mise en page et notes comme pour les articles, interligne 1,5.

Les comptes rendus portent sur des ouvrages publiés la même année que le volume de Romanica ou dans les deux années précédentes. Ils ne se limitent pas à commenter le contenu de l’ouvrage. Ils comportent une brève présentation de l’ouvrage, de ses fondements théoriques et de sa position dans le contexte scientifique, et une analyse approfondie de sa contribution au domaine dont il relève.

French

Instytut Filologii Romańskiej
pl. Bp. Nankiera 4,50-140 Wrocław

mail: ifr@uwr.edu.pl
tel. 71 375 24 33 (sekretariat)
tel. 71 375 26 15 (portiernia)